Maïeusthésie, niveau 3

Positionnement juste, posture, attention, intention

Le niveau 3 vient compléter les acquisitions du niveau 2.
Il est nécessaire d'avoir suivi une formation de niveau 2 pour s'inscrire à ce niveau 3.
Des passerelles existent entre les différents formateurs (me contacter pour plus d'informations).

Objectifs

Acquérir et/ou perfectionner des capacités à apporter une aide psychologique. Affiner la qualité du positionnement avant toute action de communication (assertivité), d’accompagnent ou de thérapie :

  • Percevoir comment et pourquoi l’attention de l’écoutant se porte à un endroit pendant un entretien
  • Percevoir et comprendre ce qui motive le projet qui mobilise l’écoutant
  • Comprendre le fait de porter son attention au bon endroit et avec un juste projet
  • Mettre en œuvre le fait de porter son attention au bon endroit et avec un juste projet
  • Comprendre aussi la nature et la mise en œuvre des outils verbaux et non verbaux utilisés

Programme de la formation

Après un tour de table, et un échange sur les nouveautés et le vécu de chacun depuis la dernière session, la formation se déroule comme suit :

Chaque demi-journée, une analyse de l'action et du positionnement est effectuée en groupe, sur une situation différente.

Les participants restent autour de la table. L'un d'entre eux se propose d'être le patient (ou l'interlocuteur). Il énonce ce qui le préoccupe. Les stagiaires notent où va leur attention, quelle est leur intention, quelle phrase ils proposent.

Puis il y a partage de ce qui a été noté, assorti de la supervision et des recentrages du formateur. Le but est de pleinement mettre en conscience ce qui fait la qualité d'un entretien, ce que sont les premiers réflexes, et pour quelle raison (chaque difficulté rencontrée est une source didactique précieuse).


Avec une situation par demi-journée, l'expertise des stagiaires s'affine en matière d'écoute, de communication, d'accompagnement psychologique, de psychothérapie.

Les situations abordées sont toutes menées à terme par le formateur, ce qui ajoute des éléments didactiques importants.

Cela permet de préciser le début de séance, le déroulement de la séance, et la fin de la séance


L’expérience a montré que la difficulté principale vient d’un mauvais positionnement de l’attention pendant l’entretien, l’aide ou la thérapie. Au cours de cette session, un travail de précision se fera sur ce point, à travers de nombreux exemples. Il sera question de ce qui vient à l’esprit du communicant ou du thérapeute, avant même d’envisager une parole ou une action juste.


L’attention :

Savoir où l’attention du communicant ou du praticien doit naturellement se porter quand l’interlocuteur ou le patient évoque son problème.


Le projet :

Il doit toujours s’agir de réhabilitation et non de résolution de problème (ni vaincre, ni résoudre).


Le cheminement :

Savoir se laisser conduire par les indications et les résistances. Notion de confiance. Considérer la manifestation ou le symptôme comme existant « spécialement pour » une réhabilitation.


La mise en œuvre :

Trouver les mots et l’attitude justes et précis, qui doivent naturellement découler du bon positionnement de l’attention et du projet.
Expérimenter le fait d’accomplir, un guidage non directif et une réhabilitation satisfaisants. Mettre en œuvre de façon précise la validation existentielle.


Remarques :

Toutes les situations personnelles évoquées et travaillées respecteront les souhaits et les limites désirées par chacun. Les cheminements d’aide, de guidage non directif et de réhabilitation seront accompagnés et supervisés par le formateur, psychopraticien.

Les notions de respect et de confidentialité sont au cœur de notre approche.

Dates, lieu, tarif...
Pour plus d’informations, ou pour vous inscrire, veuillez me contacter au 06 16 44 21 71, ou par email vivelavie@aurelieblanchet.fr